Drame,  Épouvante-Horreur,  Policier/Thriller,  Service Presse

Sans l’ombre d’une chance

« La nature profonde d’un être humain peut-elle ressurgir n’importe quand ? »

 

Titre : Sans l’ombre d’une chance

Auteur : Mégane Brass

Édition : auto-édité

Genre : Thriller/Epouvante-horreur/Drame

4/5

 

 

 


Synopsis

Envie de frissonner ? Plongez au cœur même de l’horreur absolue !
Un thriller haletant dont vous n’en ressortirez pas indemne…
Éric Hoffman, héros principal de l’histoire, passait son temps à fuir son passé, et vagabondait sans bu précis. Refoulant son côté obscur en permanence, un jour, il eut une révélation, scellant son destin à jamais. Ce livre est une œuvre de fiction. Les noms et les personnages sont le fruit de l’imagination de l’auteur. Toute ressemblance avec des personnages réels, vivants ou ayant existé, serait pure coïncidence. Certains passages peuvent heurter la sensibilité du lecteur.


Mon Avis
J’ai adoré ce roman ! En le commençant, je souhaitais trouver une atmosphère oppressante, dérangeante, qui vous donne des frissons et c’est exactement ce que j’ai eu !
La premier point que j’ai aimé dans ce roman, c’est le basculement que nous avons au début de l’histoire. 
Premier chapitre, ça va, mais on sent que quelque chose cloche. Au fur et à mesure qu’Éric Hoffman, le personnage principal, se remémore son enfance, nous voyons son passé défilé devant nos yeux et, avec lui, vient s’installer une ambiance sombre, malsaine et froide. 
C’est alors qu’on passe au chapitre 2, quelque chose s’est rompu chez notre héros, comme si les atrocités de son enfance, s’étaient emparées de lui. L’auteure ne perd pas de temps pour nous décrire ce qui nous attend, en nous dévoilant un massacre effroyable à peine quelques pages plus loin.
On rentre tout de suite dans le vif du sujet et ça m’a plu. 
Ce roman m’a tenu en haleine du début jusqu’à la fin !
L’histoire est bien menée, avec des rebondissements et des suspens quand il le faut. Une fois commencé, j’ai eu beaucoup de mal à lâcher ce roman.
Ce genre d’histoire, c’est un peu comme un accident de voiture, même si c’est horrible, vous ne pouvez pas vous empêcher de regarder.
 Le fait que le personnage principal soit un psychopathe et que le lecteur soit dans sa tête est un choix très intéressant !  
J’ai particulièrement aimé la manière dont le personnage était construit, d’une part vous avec le psychopathe froid, calculateur, manipulateur et tueur sanguinaire. Cependant, si on regarde davantage, on peut discerner un autre visage chez Éric Hoffman, celui du jeune enfant terrifié que son père enfermait dans la grange.
Vous savez à présent que j’aime retrouver ce genre de fissure chez les personnages de mes lectures. Peu importe qu’Éric soit un être abominable, j’ai eu l’impression que l’auteure tentait à plusieurs reprises, de l’humaniser au fil du récit. 
Car oui, Éric Hoffman à un cœur, même si celui-ci est sombre, craquelé et qu’il bat en apercevant la terreur dans les yeux de ses victimes. 
Je conseille vivement ce roman à tous ceux qui aiment les thrillers sombres, angoissant, un peu dérangeant et dans lesquels, le bien et le mal joue au chat et à la souris.

L’auteur & le livre

Facebook : https://www.facebook.com/auteurderomans/

Amazon : https://amzn.to/2QA32df


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donec at venenatis Phasellus elit. mattis ut ut felis