Épouvante-Horreur,  Nouvelles,  Service Presse

Memento Mori

« Souviens-toi que tu es mortel et que tu vas mourir »

 

Titre : Memento  Mori

Auteur : Guillaume F.Osgart

Édition : Auto-édité

Genre : Nouvelles/Epouvante-horreur

4/5

 

 

 

 

 

 


Synopsis

Ça vous dirait de suivre un tueur à gages hanté par ses démons, une famille de psychopathes normands, deux sorcières aussi cruelles que bestiales ? D’assister à la mise aux enchères d’un ange ? De découvrir une nouvelle technologie apportant l’immortalité ou une téléréalité avec des zombies ?
Alors, venez-vous perdre dans la dizaine d’histoires qui composent cet ouvrage !

AVERTISSEMENT : Pour public averti ! Certains passages comportent des scènes de violence explicites qui peuvent heurter la sensibilité du lecteur.


Mon Avis

Et oui encore un ! Vous le savez maintenant, les recueils de nouvelles sombres et horrifiques sont devenus mon nouveau « péché livresque ».

J’ai beaucoup aimé découvrir ce nouveau recueil, j’ai toujours l’impression qu’à force de lire ce genre de nouvelles, je me suis habitué à l’impact que celles-ci peuvent avoir durant ma lecture. C’est généralement quand on pense qu’il n’existe rien de pire, que quelque chose vient vous prouver le contraire.

C’est ce qu’il s’est passé pour ce roman, bien que l’auteur m’ait prévenu, j’ai été surprise de l’horreur que j’y ai trouvé. J’ai été impressionné de la facilité dont Guillaume F.Osgart a fait preuve pour écrire ses nouvelles. Sa plume est agréable et nous plonge rapidement dans une atmosphère oppressante et stressante. Ce qui nous permet de ressentir avec facilité la dureté et l’atrocité des actes commis dans les nouvelles.

Ce recueil à un aspect très intéressant, car certaines des nouvelles se suivent. C’est assez rare de pouvoir trouver une suite à une nouvelle et le choix de Guillaume F.Osgart est non seulement innovateur et rafraîchissant, mais il ajoute une particularité au récit.

Ce qui fait le point majeur de ce recueil, ce n’est pas l’horreur qu’on y trouve, ni la plume de l’auteur, c’est l’étrange et désagréable réalisation que ce que nous raconte Guillaume F.Osgart sont des situations réelles (à quelques exceptions près).

L’une des nouvelles qui m’a particulièrement touchée, s’intitule : Beautiful people. Il s’agit d’une histoire de harcèlement qui vire au cauchemar après que la victime se soit publiquement suicidée.

Beaucoup de ces nouvelles peuvent être perçues comme des témoignages, une manière d’illustrer la cruauté de l’être humain. « Memento Mori » est un rappel de notre mortalité, mais j’ai l’impression, que le fait d’avoir choisi ces deux mots pour ce recueil a une signification particulière. Ces histoires, aussi horribles soient telles, ne sont pas un rappel de notre mortalité. Mais plutôt une prise de conscience de la cruauté et de la folie de certains êtres humains.

J’ai hâte de voir ce que cet auteur nous réserve pour la suite et surtout, si sa plume arrivera encore à repousser les limites du macabre et de la folie.

Je conseille ce livre pour tous les lecteurs habitués du genre.

Memento Mori est une invitation à plonger dans les esprits les plus détraqués pour le meilleur, et surtout le pire.

Je vous en parle en vidéo ! (21:16) https://www.youtube.com/watch?v=BY9vpAgPmPA


L’auteur & le livre

Facebook : https://www.facebook.com/guillaumefosgartauteur/

Acheter son roman : https://amzn.to/2yKPQuN


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

id in Aliquam justo Nullam ipsum sed elit.