Contes,  Jeunesse,  SF

Les Chroniques Lunaires, tome 1 : Cinder

« – Je sais que le moment est horriblement mal choisi, mais croyez-moi, c’est une question de vie ou de mort. ( Il prit une grande inspiration.) Accepteriez-vous d’être ma cavalière au bal ?« 

 

Titre : Cinder

Auteur : Marissa Meyer

Édition : PKJ

Genre : Jeunesse/ SF

4/5

 

 

 

 

 

 

 


Synopsis

A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l’humanité est peut-être entre ses mains.


Mon Avis

Cette saga m’intrigue depuis que je la vois passé sur les chaînes Booktube et sur instagram. J’adore les réécritures de conte et l’idée que chaque tome de la saga s’inspirait d’un conte en particulier me plaisait beaucoup.

J’ai lu Cinder dans le cadre d’une Lecture Commune et j’ai absolument pas été déçu ! Pour tout vous dire, j’ai ouvert le roman et je ne l’ai reposé qu’une fois terminé.

J’ai adore le mélange de SF que j’y ai trouvé, le monde des chroniques lunaires est très hightech tout en restant dans quelque chose de classique. Si bien qu’on a aucune difficulté à comprendre certains termes techniques.

Vous l’aurez compris au titre, ce premier volet s’inspire de cendrillon. Celle-ci est incarné par Cinder qui n’est autre qu’un cyborg, la pantoufle de verre étant ici une prothèse de pied ^^

J’ai trouvé cette représentation du personnage éponyme des contes de Grimm très innovateur et rafraichissant.  Ça ne m’étonne pas que la saga soit devenue aussi populaire.

Bien que j’ai beaucoup apprécié Cinder, il y a eu des moments où sa personnalité m’a un peu énervé, surtout lorsqu’elle faisait preuve d’une naïveté absurde alors qu’on sait qu’elle est plus intelligente que ça. 

Si on se penche sur l’écriture, l’histoire est très bien écrite et facile à comprendre. L’intrigue est fluide et on y trouve de nombreux rebondissements.

Un autre point qui m’a dérangé, c’est le fait que Cinder est à moitié cyborg et à moitié humaine. Certains moments m’ont un peu dégouté je ne vous le cache pas, rien que le fiat d’imaginé la façon dont on a pu « l’assembler » j’en ai des frissons.

En terminant le roman, j’ai eu une grosse frayeur, car on finissait sur un cliffhanger et que je ne savais pas si l’on retrouverait Cinder dans le second roman.

Pour finir, si vous n’avez pas encore lu les Chroniques Lunaires et que vous hésitez, foncez ! Cette saga vaut vraiment le détour surtout pour la réécriture de conte et l’aventure qu’on y retrouve.

PS : L’auteur à même ajouté certains passages de l’œuvre originale de Cendrillon.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aenean Praesent id ut sed tempus at Sed quis libero venenatis, tristique