Épouvante-Horreur,  Nouvelles,  Service Presse

Le couloir des ténèbres

« Pour couronner le tout, ce bruit qu’il assimilait désormais à une respiration démoniaque, se rapprochait inexorablement. C’était plus fort que lui, il avait peur. Comme si une part de son âme savait ce que son esprit ignorait.”

 

Titre : Le couloir des ténèbres

Auteur : Sylvain Silvestro

Édition : auto-édité

Genre : Nouvelles/Epouvante-Horreur

4/5

 

 


Synopsis

L’homme se réveille dans l’obscurité totale. Il n’entend rien, ne ressent rien et comme si cela ne suffisait pas, il ne ne souvient même pas de son nom…


Mon Avis
Vous savez comment je suis avec les nouvelles, généralement, j’ai du mal avec, car j’ai une impression « d’histoires inachevées ». Ici, ce n’est pas le cas, je pense que c’est l’une des meilleures nouvelles que j’ai pu lire.
Le couloir des ténèbres est une nouvelle d’horreur et j’ai commencé à la lire avec pour seule attente de retrouver une ambiance correspondant au genre de la nouvelle. Je n’ai pas été déçu, le frisson et l’appréhension était au rendez-vous et j’ai passé un agréable moment. 
La nouvelle commence sur la « naissance » du personnage principal, nous nous retrouvons face à un homme seul et apeuré, incapable de voir et d’entendre ni de sentir ses propres membres. J’ai vraiment ressenti le début du récit comme une naissance, un peu comme si le personnage se trouvait dans le ventre de sa mère, aveugle, sourd et insensible à son propre corps pour finalement évacué toutes ses peurs avec un hurlement. 
Après ce premier évènement, l’horreur prend vie, le personnage se retrouve dans un couloir sans fin dans lequel il doit avancer et passer des portes portant un numéro différent. Cette idée de porte m’a d’abord fait penser aux films Saw, mais la réalité est bien différente. 
Notre personnage principal est amnésique au réveil et à chaque fois qu’il passe une porte un moment horrible de sa vie lui revient en mémoire. Plus les souvenirs lui reviennent et plus l’horreur monte en crescendo.
Le point le plus impressionnant de cette nouvelle est dans l’évolution de la narration, plus le personnage principal se rappelle de son identité et plus l’écriture évolue et devient personnelle. 
Si vous aimez les histoires d’horreurs ou que vous êtes en quête de frissons, je vous recommande cette courte nouvelle.

L’auteur & le livre

Facebook : https://www.facebook.com/sylvain.silvestro.auteur/

Instagram : https://www.instagram.com/sylvain_silvestro_auteur/

Amazon : https://amzn.to/2CYXFQk


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

libero ut Nullam in suscipit ut leo