Bit-Lit

Kate Daniels, tome 1 : Morsure Magique

« – Une dernière chose,Votre Majesté. J’aimerais un nom que je puisse mettre dans mon rapport. Quelque chose de plus court que « Dirigeant de la Faction Méridionale des Changeformes ». Comment puis-je vous appeler?

– Seigneur.

Je roulais des yeux.

Il haussa les épaule.

– C’est plus court »

Titre : Morsure Magique

Auteur : Ilona Andrews

Edition : Infinity

Genre : Bit-Lit

4/5

 


Synopsis

À Atlanta deux réalités s’opposent : celle de la technologie et celle de la magie. Pendant une vague magique, les mages sauvages lancent leurs sorts et des monstres apparaissent, les armes à feu refusent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus. Puis la vague se retire aussi vite qu’elle est venue en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux. Nous vivons une époque dangereuse. Mais dans le cas contraire, je serais au chômage. Quand les gens ont des ennuis qui relèvent de l’occulte et que la police ne veut ou ne peut pas régler, on fait appel aux mercenaires de la magie comme moi. Mais quand un nécromancien anéantit la seule famille qui me reste, je n’attends plus les ordres et je dégaine mon sabre.


Mon Avis

Encore une des mes sagas de bit-lit préférées !

Le schéma est simple, nous avons une héroïne badasse au sombre passé, un beau ténébreux et une alchimie parfaite entre les deux.

C’est l’un des points forts du roman, les deux protagonistes possèdent une véritable complicité et indépendance.

Nous découvrons aussi une nouvelle perception de la magie, dans le monde de Kate Daniel, celle-ci survient par vague.

En effet, la magie n’est présente qu’à certains moments, ce qui peu parfois se révéler problématique pour notre héroïne.

Ce que j’aime particulièrement dans cette saga c’est l’humour dérisoire qu’on y trouve, je passe un bon moment à chaque fois que je lis un des tomes de Ilona Andrew.

La saga possède aussi un aspect très innovant des métamorphes. Dans l’histoire, ces derniers sont hiérarchisés d’une manière très particulière. De plus, les métamorphes peuvent contractés une sorte de virus qui les rendraient sauvages et dangereux.

J’ai trouvé la façon dont l’auteur à choisi de présenter les vampires très surprenant, on est plus face à une créature de rêves, mais bien à des morts-vivants répugnants.

L’intrigue est également bien développé et intéressante à suivre ! On retrouve beaucoup de clin d’œil à des personnages et des créatures littéraires célèbres.

Kate et Curron sont l’un de mes couples de bit-lit préféré, la manière dont il se cherche, la façon dont il se taquine, j’adore !

Si vous n’avez toujours pas commencé cette saga ou que vous hésitiez, allez-y, foncez !


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ante. ut dolor. commodo facilisis consequat. amet, ut tristique