• Contemporain,  Romance

    Darling Investigations, tome 1 : Un été mortel

     

    Titre : Un été mortel

    Auteur : Denise Grover Swank

    Édition : MxM Bookmark

    Genre : Romance contemporaine

    4/5

     

     

     

     

     


    Synopsis

    L’auteur à succès Denise Grover Swank offre à une ancienne star du petit écran une chance de renouer avec la gloire… une chance qui se révèle être un come-back mortel…

    Il y a dix ans, Summer Butler était la détective adolescente la plus populaire de la télévision. Depuis lors (comme les sites de potins adorent le rappeler) elle est tombée bien bas.
    Quasiment ruinée, trahie, brouillée avec sa mère et blacklistée par les employeurs, elle n’a d’autre choix que d’accepter l’offre-d’emploi-des-stars-has-been : faire de la télé-réalité.

    Incarnant une (fausse) détective, elle va devoir résoudre des mystères dans sa ville natale de Sweet Briar, en Alabama.
    Et pour couronner le tout, elle va devoir cotoyer le chef de police, Luke Montgomery, son premier (et seul) grand amour.

    Quand Summer tombe sur un vrai cadavre, l’émission Darling Investigations prend une tournure inattendue.
    La liste croissante des suspects attire certes les téléspectateurs, mais en réalité, Summer ne sait plus à qui elle peut faire confiance.
    Quelqu’un a l’air d’avoir écrit ce scénario mortel spécialement pour elle, et à moins que Summer ne se donne à fond dans ce rôle, il pourrait bien être son dernier.


    Mon Avis

    Depuis quelques temps, je me penche du côté des romances contemporaines et plus particulièrement celles des éditions MxM Bookmark. J’ignore pourquoi cette édition en particulier, mais une grande majorité des romances contemporaines qui m’intrigue viennent de cette maison d’édition qui réalise de magnifiques couvertures.

    Ce que j’aime le plus dans ce style de romance, c’est sa légèreté. Non pas au niveau du contenu, mais pour l’ambiance de la lecture. Dans ce roman je n’ai pas retrouvé d’ambiance stressant ou déstabilisant, mais une atmosphère légère, agréable, drôle et romantique. C’est ce que je cherche lorsque j’ouvre une histoire romantique.

    Globalement, un été mortel est une très bonne histoire. L’intrigue est entraînant, le rythme est soutenu et on ne s’ennuie pas du tout. J’ai trouvé que les personnages étaient très attachant et avaient tous une personnalité très distinct.

    Le personnage de Summer est le plus complexe, au premiers mots on à l’impression d’avoir à faire à une ancienne starlette blonde se plaignant sur son sort et on se rend très vite compte de notre erreur. Summer se révèle plus forte qu’elle en a l’air, elle ne se laisse pas faire et veut reprendre sa vie en main.

    Ce que j’ai particulièrement apprécié dans cette histoire est la façon dont le personnage semble sortir du cadre imposé par l’auteur. Summer se retrouve dans une télé-réalité où on lui impose de faire certaines enquête avec un script déjà réalisé. Au fil de la lecture, on voit le personnage principal s’investir dans les enquêtes et imposer ses propres règles.

    En ce qui concerne les enquêtes, l’auteure à repris les codes habituelles en pimentant l’histoire de rebondissements et de suspens. Pour les lecteurs avides de bon romans policiers, cet aspect de l’histoire pourrait paraître un peu fragile.

    Ce premier volet de Darling Investigations est une bonne entrée en matière et invite le lecteur à découvrir la suite.

    Si vous aimez les romances contemporaines mêlant humour, passion et suspens. Je vous invite à découvrir le premier tome de cette saga !


    L’auteur & le livre

    La maison d’édition

    L’auteure

    Acheter le roman

  • Drame,  Romance,  Service Presse

    20 ans…

    Merci à Claire Bertin de m’avoir proposé de chroniquer son roman. Je fêtais mes 20 ans en Août et ce livre était une sacré coïncidence !

     

    Titre : 20 ans…

    Auteur : Claire Bertin

    Édition : auto-édité

    Genre : Chick-lit/Romance/Drame

    2/5

     

     

     


    Synopsis

    Elles ont 20 ans et leur vie d’adultes commence. Quelles routes Clara, Emilie et Vanessa choisiront-elles de suivre ?
    Trois personnalités et trois destins liés les uns aux autres.
    Des voyages, des fous-rires et, surtout, de l’amour…
    Partagez leur voyage initiatique à l’aube de l’âge adulte et plongez dans leurs aventures !


    Mon Avis
    Oui, vous ne rêvez pas, c’est bien une chick-lit. Ce n’est pas un genre auquel je suis habitué et pour ceux qui ne connaisse pas, en voici une petite définition :
    La Chick-lit se différencie de la romance par son ton : léger, humoristique, voire franchement ironique ; son actualité : il y a  peu de chick-lit historique à succès, les thèmes abordés : les relations amoureuses, le célibat, le monde professionnel etc. Bref, romance et humour sont les deux éléments clé, le happy-end presque toujours présent. (définition trouvé sur le blog de marielitenpyjama)
    Pourquoi avoir un choisi un roman dont le genre se trouve en dehors de ma zone livresque ?
    Parce que je voulais essayer et j’ai bien fait !
    C’est un très bon roman, la plume de l’auteur est fluide, imprévisible et étonnante. 
    Je ne vous cache pas que j’ai eu beaucoup de mal à le lire, c’était les montagne russe !
    Rendu à 5% (je lisais sur ma liseuse) je trouvais le début un peu long et je n’étais pas convaincue par l’intrigue mais le style me plaisait. Dès les 10% j’ai été happé par l’histoire et l’amour naissant d’un des personnages. J’ai continué ma lecture en suivant leur relation puis l’intrigue est un peu retombé pour ensuite remonté de plus belle !
    J’ai eu un gros soucis avec l’histoire car je ne suis pas habitué à ce genre de lecture, où l’on suit la vie des personnages, leurs rêves, leurs déceptions, etc..
    Mais il y a quelque chose que j’ai adoré et ce sont les voyages ! En lisant ce livre, je suis allé tous d’abord en Chine puis au Pérou. Ce qui est intéressant, c’est que l’auteur à choisi de nous faire partager le trajet pour nous rendre dans ces pays avec les personnages. Avions, trains, voiture, j’avais l’impression de partir avec eux !
    Sans compter les détails sur les pays en question, il y a un gros travail de documentation de la part de l’auteur, que ce soit pour la langue ou les traditions. 
    Les personnages sont bien construits et ont une personnalité et un comportement qui leurs est propre, ce qui n’est pas évident quand les protagonistes sont nombreux.
    Je n’ai pas aimé ni détesté ce livre car c’était une découverte du genre pour moi. Claire Bertin à une très belle plume, son roman est bien organisé ce qui, au vu du nombre de personnages, n’a pas du être facile. Son roman est complet et je suis contente d’avoir eu l’occasion de le lire pour mes 20 ans.
    Il m’a fait rire, pleurer et j’ai faillis l’abandonner plus d’une fois, mais j’ai tenu bon. 
    Si vous aimez les chick-lit, les romances un peu compliqué, suivre la vies des personnages et voyager à l’autre bout du monde, alors je vous conseille vivement ce roman !

    L’auteur & le livre

    Facebook : https://www.facebook.com/clairebertinauteur/?fb_dtsg_ag=AdyezcBj1vLNW1zSmNytC3knJwRbNdBJse45SKySRf8lKA%3AAdw7zS6UFcPc0-iai1EKhwfYNqmxKNNNXUnCN-0omcik0A

    Amazon : https://amzn.to/2wGHZy2


     

  • Fantastique,  Romance

    Les Ladies de Lantern Street tome 1 & 2

    Titre : Les Ladies de Lantern Street

    tome 1 : Le mystère de Crystal Gardens

    tome 2 : La femme mystère

    Auteur : Amanda Quick

    Édition : J’ai Lu

    Genre : Romance paranormale

    2/5

              

     


    Synopsis tome 1

    En apparence Evangeline Ames est une simple demoiselle de compagnie. En réalité, grâce à ses capacités extrasensorielles, elle est détective au sein d’une agence un peu spéciale. Victime d’une tentative de meurtre, elle est contrainte de se cacher à Crystal Gardens, un immense domaine où un botaniste fou a mené d’étranges expériences avant d’être assassiné. Evangeline se croyait à l’abri, elle découvre que la mort rôde dans ces jardins hantés par des forces maléfiques. Et le charme de Lucas Sebastian, le propriétaire des lieux, n’est pas le moindre des dangers qui la guettent…


    Synopsis tome 2

    Béatrice Lockwood est médium, formée aux techniques paranormales par son mentor, le Dr Fleming. Lorsque celui-ci est assassiné, elle se rend vite compte qu’elle est épiée par un certain Joshua Gage, un étrange personnage balafré au charme ténébreux, qui est sur la piste d’un maître-chanteur en rapport avec le meurtrier de Fleming. Afin de lui tendre un piège, il réquisitionne les talents particuliers de Béatrice. Leur enquête va les entraîner dans une aventure terrifiante, mais le danger attise les passions et, bientôt, l’alchimie brûlante qui les relie n’a rien de surnaturel.


    Mon Avis
    Lorsque j’ai commencé à lire le premier tome j’avais oublié qu’il y avait du fantastique dans cette romance. Cela faisait un moment qu’il était dans ma P.A.L et ce fut une petite surprise en plus. 
    J’ai passé un très bon roman, le terme de romance paranormale s’applique parfaitement à cette saga. Nous avons une romance victorienne, comme je l’ai appelle, avec une touche fantastique. 
    Les seules romances que je lis se passent en Angleterre et à l’époque victorienne, en lisant la 4eme ces romans m’ont tout de suite attiré.
    Le style d’Amanda Quick est sophistiqué et regorge de détails qui peuvent alourdir la lecture par moment. 
    Ce que j’ai adoré dans le premier tome ce sont les paysage, l’histoire se passe à la compagne, dans un ancien manoir entouré d’un étrange jardin. Le jardin en question est le résultat des folles expériences d’un scientifique qui s’est dit que mélangé paranormal et botanique était une bonne idée. Je vous laisse imaginé le résultat, on se retrouve avec un jardin vivant et imprévisible. 
     J’ai trouvé que le lieu rajoutait une part de mystère au récit et j’ai adoré les descriptions que nous en faisait l’auteur. 
    J’ai adoré ce premier tome et mettais donc, beaucoup d’espoir dans le second.
    Malheureusement, bien que ma lecture se soit bien passé, j’ai trouvé que ce second volet était en dessous du premier, ou, en tout cas, moins trépidant.
    J’ai cependant passé un bon moment, j’ai retrouvé certains personnages du premier tome, nous avions une enquête intéressante et il y avait un clin d’œil à la mythologie Égyptienne ce que j’ai apprécié.
    Un bon roman, mais sans plus. 
    Cependant la fin vient réveiller la curiosité car elle laisse présager un troisième tome ^^

     

  • Fantastique,  Romance,  Service Presse

    Ténégria, tome 1 : La gardienne

    « Du cœur de l’Angleterre, en passant par les archipels de l’Écosse, jusqu’aux Midlands d’Irlande, s’étendait Ténégria..« 

     

    Titre : Ténégria, tome 1 : La gardienne

    Auteur : Séverine Silbert

    Edition : Auto-édité

    Genre : Fantastique/Romance

    4/5

     

     

     


    Synopsis

    1860, au cœur de Londres, le royaume de Ténégria rassemblant les surnaturels est en proie au chaos suite à une tentative de prise de pouvoir d’une organisation sanguinaire.
    Au cœur de ce tumulte, Alicia lutte pour sa survie en cachant son passé. Sa rencontre avec un agaçant vampire risque de mettre à mal sa sécurité et peut être même son cœur.
    Entrez dans l’univers de Ténégria où la trahison est de mise et les apparences souvent trompeuses !


    Mon Avis
    Lorsque j’ai commencé ce livre, j’ai eu du mal à rentré dans l’histoire. J’ai trouvé que le prologue apportait beaucoup de détails alors qu’on venait à peine d’ouvrir le roman.
    Par la suite, ces détails m’ont été très utiles pour comprendre le récit et les évènements dont parlait certains personnages. 
    Nous rentrons dans l’intrigue dès le premier chapitre en découvrant le personnage principal, Alicia. Alicia est une jeune fille mystérieuse avec un caractère bien trempé, le genre d’héroïne que j’adore !
     À la fois douce et têtue, son côté féminin apporte de la fraîcheur aux héroïnes badasse que j’ai l’habitude de rencontrer dans mes romans.
    Les personnages de ce livre sont très bien construits, ils ont une personnalité et de la profondeur. 
    Ce qui m’a le plus surpris dans l’histoire, c’est la vision novatrice de l’auteure pour les vampires. Lorsqu’on rencontre le personnage de Louis, la description qui nous est faite de ses sensations nous induit en erreur, car on peut penser qu’il s’agisse d’un loup-garous.
    Le jeune homme perçoit le vampire comme une bête à l’intérieur de lui, comme une autre entité.
    Étant donné que cette vision est souvent utilisé pour les métamorphes, ça m’a d’abord perturbé, mais j’ai très vite compris pourquoi l’auteure avait fait ce choix.
    J’ai beaucoup aimé le cadre de ce roman, Londres, XIXe siècle. Un petit clin d’œil à Jack l’éventreur. La plume de l’auteure est agréable, fluide et nous ressentons très bien l’époque malgré le cadre fantastique qui l’entoure.
    Si je devais soulever un petit point à la fois négatif et positif, c’est que j’ai eu du mal à situé Ténègria. Certes, dans le prologue, on nous parle de sa localisation, mais à travers le récit, on a le sentiment qu’il est partout, qu’il n’a pas de frontière. Un peu comme le  Night World de L.J.Smith.
    Si vous aimez le fantastique, la fraîcheur de la nuit et les Londres dans ce qu’elle a de plus mystérieux, alors que je vous conseille ce roman. L’histoire est innovatrice, intéressante, drôle et promet une belle aventure. J’ai hâte de découvrir la suite !

    L’auteur & le livre

    Facebook : https://www.facebook.com/severinesilbertauteur/

    Amazon : https://amzn.to/2PuHCyn


     

  • Policier/Thriller,  Romance,  Service Presse

    L’Ombre et la lumière

    « Le corps peut être fidélisé, mais le cœur lui, reste sauvage. Il se donne…Tout comme les vagues sur le rivage, il ne s’enchaîne pas. Il décide de l’endroit où il va s’échouer…« 

     

    Titre : L’Ombre et sa lumière

    Auteur : Jack-Laurent Amar

    Édition : Nouvelles Plumes

    Genre : Policier

    4/5

     

     

     


    Synopsis

    Alors qu’il n’avait que sept ans le petit Bastien a perdu sa maman à deux reprises. La première, lorsque celle-ci fut frappée d’une soudaine maladie dégénérative du cerveau la rendant totalement amnésique, au point d’en oublier la chair de sa chair, son propre enfant. La seconde, lorsque l’hémorragie cérébrale qui suivit lui arracha la vie. Bien des années plus tard, de nouveaux décès surviennent dans des circonstances similaires. Le jeune et intuitif capitaine Ruhaut flaire alors des homicides et finit par obtenir l’autorisation d’enquêter. Il est pourtant loin d’imaginer l’ampleur de ce qu’il va découvrir.
    Laureline, jeune et brillante professeur de français mène une vie paisible mais sera bien malgré elle mêlée à cette histoire, au point de voir sa vie et celle de ses proches menacées.


    Mon Avis
    Lorsque j’ai commencé la lecture de ce roman, j’ai eu l’impression de me retrouver dans des montagnes russes. Dès les premiers chapitres, l’auteur prend un malin plaisir à jouer avec nos émotions, nous passons par des moments riches en sensations sans aucune transition. Injustice, peur, colère et joie. 
    Il est vrai que de passé d’un moment très joyeux à un passage triste est un peu perturbant, mais je pense que ces « montagnes russes émotionnelles » sont nécessaires, car ces moments riches en émotions permettent aux lecteurs de s’attacher aux personnages du roman et de mieux les comprendre par la suite.
    Passé cette « zone de turbulences », j’ai facilement accroché à l’histoire et me suis très vite attaché à certains personnages.
    J’ai particulièrement aimé l’Ombre, énigmatique, méticuleux, ce personnage à un côté magnifiquement macabre que j’aime retrouver dans mes lectures. Bien qu’au fil de l’histoire nous perçons la carapace qui l’entoure, il garde toujours son côté mystérieux. 
    D’habitude, les flashbacks dans un récit me pose problème, car ils me font perdre le fil de mes pensées, cependant, dans L’Ombre et la lumière, les flashbacks sont très bien situé dans le récit et ça ne m’a pas dérangé d’être transporté dans les souvenirs des personnages pour ensuite revenir au moment présent. 
    Dans ce roman, chaque détail compte, je me suis surprise à remarquer des indices laissés par l’auteur présageant ce qui m’attendait. Malheureusement, en faisant plus attention à tous ces détails, j’ai trouvé la première partie du roman très prévisible. Arrivé au milieu du récit, cette sensation de « tout envisager » m’a quitté et je suis allé de surprise en surprise.
    Je crois avoir fait deux crises cardiaques durant ma lecture, deux évènements m’ont fait une sacrée frayeur. Mais je ne peux vous en dire plus sans vous spoiler, désolé.
    Si je devais dire une seule chose :
    Spoiler — Oh mon dieu Olivier ! — Spoiler
     Jack-Laurent Amar nous promettait un roman mêlant la passion au thriller et cette promesse à été remplie, bien que j’aurais aimé avoir un peu plus de frissons, j’ai adoré, ma lecture. 
    « L’Ombre et la lumière » est un titre parfaitement adapté pour ce roman, nous retrouvons cette opposition entre la lumière et l’obscurité, deux contraires qui s’attirent malgré le fait que tout les oppose.
    Chers Lecteurs si vous avez du mal à lire des romans policiers celui-ci ne vous causera aucun problème, en lisant ce livre vous découvrirez une histoire touchante où le passé et présent s’entremêlent pour former un récit palpitant. Au menu : Passion, Souvenirs, Action, Suspens, Humour et Mystère…

    L’auteur & le livre

    Blog : https://jacklaurentamar.wordpress.com/2016/09/28/jack-laurent-amar-ecrivain/

    Amazon : https://amzn.to/2tlhwo0


     

  • Romance

    Orgueil et Préjugés

    « Ma pauvre enfant, vous voilà dans une cruelle alternative. À partir de ce jour, vous allez devenir étrangère à l’un de nous deux. Votre mère refuse de vous revoir si vous épousez Mr.Collins, et je vous défens de reparaître devant moi si vous l’épousez. »

     

    Titre : Orgueil et Préjugés

    Auteur : Jane Austen

    Édition : 10/18

    Genre : Romance

    3/5 (Sympa)

     

     

     


    Synopsis
    « C’est une vérité universellement reconnue qu’un célibataire pourvu d’une belle fortune doit avoir envie de se marier, et, si peu que l’on sache son sentiment à cet égard, lorsqu’il arrive dans une nouvelle résidence, cette idée est si bien fixée dans l’esprit de ses voisins qu’ils le considèrent sur-le-champ comme la propriété légitime de l’une ou l’autre de ses filles » Un nouveau locataire à Netherfield Park va bouleversé le quotidien de la famille Bennet.
    Entre bals, promenade et frivolité, nous suivons dans ce récit l’histoire d’un amour plein d’orgueil et de fierté. 

    La timidité de Jane permettra t-elle à Bingley d’entrevoir ses sentiments ? Et Elisabeth, pardonnera t-elle son orgueil à Mr.Darcy bien qu’il lui est blessé le sien ?


    Mon Avis
    Pourquoi je n’ai pas lus ce livre plus tôt ?
    J’ai vus presque toutes les adaptations cinématographiques des romans de Jane Austen, mais ce n’est que maintenant que je lis orgueil et préjugés.
    J’ai beaucoup apprécié cette lecture, je savais à quoi m’attendre et j’ai été surprise en découvrant les différences avec le film.
    Ce que j’ai aimé, c’est qu’on plonge au cœur des sentiments des personnages dès le départ et que leurs personnalités présentent de l’étoffe.
    Le récit est si bien tourné que nous vivons les moments avec les personnages, j’ai trouvé par contre qu’il y avait une sorte de vide suite au bal donné à Netherfield. En fait, lorsque Darcy est dans les parages, c’est beaucoup plus intéressant.
    J’ai vraiment vécu le roman par le biais d’Elisabeth Bennet, je suis passé par les mêmes émotions qu’elle et bien que je savais à quoi m’attendre de la part de Wickham, je l’ai vraiment trouvé sympathique tout comme Elisabeth.
    Le personnage que j’ai adoré est Mr.Bennet ! Pour lui tout est simple, il a sa bibliothèque, ses plantes et le divertissement perpétuel du peu d’esprit de sa femme. Ses réactions m’ont fais mourir de rire, il se plaît à observer son entourage en ne prenant parti aux conversations que lorsqu’il y voit un intérêt.
    Le seul mauvais point que j’ai trouvé à cette lecture, c’est qu’il y a des fautes ! Je ne pas sais si c’est juste les éditions 10/18 ou si pour cette réédition, il y a eu des erreurs de frappes.
    Si vous aussi, vous aimez les romances ou les personnages qui ont de l’esprit et de la répartie, alors ce livre est pour vous !

     

nunc porta. massa tristique eget justo dictum Donec ut